ATELIER GRATUIT : APPRENEZ A VALORISER VOS « DÉCHETS VERTS » !

Dernière minute : changement de lieu pour cause de pluie !

 RDV à 14H à la salle de la BIGARADE, chemin du Figueret à Pont du Loup

sous la mairie annexe de Gourdon à PONT DU LOUP

(Fléchage depuis la confiserie FLORIAN)

PARKING A COTE DE LA SALLE

Si on valorisait les résidus du jardin au lieu de les brûler ?
La pratique du brûlage des déchets verts est nocive pour notre santé et celle de la planète. Ce sont pourtant des ressources gratuites qui nourrissent les sols et la biodiversité !
Une formation gratuite aux Jardins du Loup pour tout savoir sur l’évitement, le broyage, le paillage et le compostage + un atelier pratique pour apprendre à valoriser ses tailles et tontes de jardin chez soi !

Jardin de vie !

Et si on changeait de regard sur nos jardins ?

Voici celui de notre ami Jean-Pierre PETTITI, cofondateur de la regrettée Gazette des Jardins, jardinier  professionnel depuis 3 générations, qui « impose » à ses clients depuis 30 ans ses procédés respectueux  de la nature : tailles minimales, broyage et mulchage sur place, etc.
Ses chantiers gérés de manière écologique font économiser des milliers d’euros d’arrosage à ses clients et des tonnes d’émissions de polluants à la planète.
Voici son regard amoureux sur la Nature :

« Un jardin c’est la vie !

Arrêtons de parler de « déchets verts », ce terme impropre qui favorise les usines de traitement. Il n’y a pas de « déchets » dans un jardin ou dans la nature. Il suffit de ne plus utiliser le mot. Ce mot inventé par les entreprises agréées pour traiter les déchets.

Avant on parlait de branches, de feuilles, de foin, de paille, de coupes de gazon et tout cela servait dans notre jardin. 

Un jardin c’est la vie, jardin de vie, c’est comme cela que l’on peut arriver à convaincre les personnes, je pense.

Toute action de taille coupe élagage plantation arrachage binage traitement terrassement bêchage etc… modifie, stresse, détruit, empoisonne, facilite ou casse un processus biologique, l’équilibre de la terre mère et de ses habitants (de la bactérie à la baleine). 

Réfléchir avant d’agir nous faisons partie de la biodiversité et de la chaîne. 

Pourquoi et dans quel but faisons-nous une action dans le jardin ? 

Savez-vous que quand vous taillez une seule branche, vous entraînez une cascade de modifications profondes du processus biologique non seulement de l’arbre ou de l’arbuste, mais de son environnement aérien autant qu’interne et souterrain ?

Et le secret, pour moi, il est là… vivre en osmose avec les arbres, les fleurs, les légumes, les insectes, les oiseaux, les fourmis, la terre, les bactéries, les champignons etc. garder et regarder cet équilibre qui est quand on ne le casse pas. Écouter et entendre les plantes, la terre et les acteurs. Regarder les feuilles et les fleurs fleurir et grainer.

Pourquoi tailler tondre avant de comprendre ce qui se passe dans son jardin, où l’oiseau niche et se pose, se cache, ressort, où le lézard prend le soleil, puis la pose et part à fond, où la merlette va chercher ses vers pour ses petits, qui sont tous ces insectes butineurs innocents…

Et cet arbre que nous dit-il, que sa charpente est vieille, que certaines de ses branches sèchent parce qu’il n’en veut plus, trop vieilles, mal placées, gourmandes (tiens un mot qu’on connait) et qu’il faut l’alléger, le faire plus beau, l’aider et c’est alors qu’on a compris ce qu’il faut tailler avec un sécateur ou un couteau scie, que l’on peut le faire sans déséquilibrer le système total de sa vie à lui et du sol et de son entourage, car lui il fait attention à tout cela car il a besoin de tout cela pour vivre et se développer. 

Nous avons exactement le même besoin que lui mais nous, nous faisons attention à rien c’est pour cela que nous arrivons à cette situation catastrophique. Prenons le même raisonnement pour toutes les actions tendant à modifier une situation naturelle et la conscience de la vie permettra à chacun petit à petit de limiter au maximum la production de taille.

Il restera alors juste assez de production pour réintégrer sur place ce que la nature en place produira d’elle-même et que l’on sera heureux de garder dans le jardin, il n’y en aura certainement pas assez.

Prenons la production de feuilles d’un arbre caduc, et bien il en fait juste assez pour lui-même, c’est facile à comprendre, il s’auto-alimente en théorie donc si c’est possible il faut laisser les feuilles autour de l’arbre pour que la décomposition fabrique tous les éléments dont il a besoin pour assimiler les oligoéléments qui sont dans la terre. Dans cette décomposition il y a les champignons et les bactéries qui rendent vivant le sol et le régénèrent. Si nous ne voulons pas les feuilles à terre, paillons les massifs de rosiers ou autres avec et si cela ne va pas allons au compost.

Faisons toute cette démarche avant d’atterrir au compostage qui est une valorisation intelligente mais si compliquée. » 

Jean-Pierre Pettiti

Envie d’aller plus loin ? Voici la charte du jardinier éco-responsable qu’avait publié Jean Pierre dans la Gazette…

 

BIENVENUE EN 2018 !

Nous y voilàaa !
Allez, en route toutes et tous, entrons d’un pas assuré et énergique dans cette année 2 0 1 8 !
Ensemble, continuons à secouer les esprits, à passer à l’action, à persévérer dans nos rêves les plus fous : vivre dans un monde plus soutenable qui prenne grand soin de la nature et vraiment soin de tous les êtres vivants, avec un partage équitable de toutes les ressources…
Un rêve ?! Non ! Une réalité si chacun s’y met !

Et pour commencer concrètement, nous vous proposons de belles thématiques liées à la permaculture bien sûr, et au potager en particulier. L’envie de se nourrir sainement, d’adopter des pratiques respectueuses du vivant, d’être en lien avec d’autres pour échanger et s’enrichir de mille initiatives.

C’est parti : à vos agendas !

Les formations reprennent aux Jardins du Loup :

* Samedi 27 JANVIER 2018 : Module n° 1 : DEMARRER LA PERMACULTURE AU JARDIN POTAGER – 1ère partie

Découvrir et se familiariser avec les concepts et principes de la permaculture pour aménager son lieu. Premières étapes de la méthodologie de design.

* Samedi 10 FEVRIER 2018 :
 
Module n° 2 : DEMARRER LA PERMACULTURE AU JARDIN POTAGER – 2ème partie
Utiliser la méthodologie de Design : Analyses, choix des systèmes, placement des éléments

* Samedi 24 FEVRIER 2018 :
 
Module n° 3 : Prendre soin de la Terre : LE SOL… VIVANT !

Comprendre les systèmes et processus d’un sol sain et vivant et savoir le maintenir

– Tarif : 40€ par module + adhésion à l’association – places limitées

modalités d’inscription  –  Détail des 8 MODULES THEMATIQUES DE LA SAISON 2018


Reprise des Jardins ouverts Dimanche 21 janvier de 10h à 17h : premier Perm’atelier de l’année
 :  un jardin participatif ouvert pour mettre en pratique la permaculture et installer les éléments du nouveau design : cet hiver, on optimise la gestion de l’eau, on construit des châssis chauds pour les petits semis qui vont arriver et tout plein d’autres réjouissances !

Tous les mercredis de 10h à 17h : On jardine ensemble avec les travaux de saison au jardin participatif : on divise les pére nnes, on aménage de nouveaux accès, on construit des systèmes pour récupérer les eaux usées, les eaux de pluie, on broie, on paille… Bref, on partage de beaux moments et on se réchauffe ensemble tous les mercredis autour d’une belle tablée de mets inventés par chacun, chacune !

Nous ajoutons des événements régulièrement sur l’agenda du site : consultez-le régulièrement pour être tenu au courant

Meilleurs voeux à tous !

Semaine européenne de réduction des Déchets : APERO COMPOST ET LOMBRI PARTY LE 19 NOVEMBRE

Tournée du compost d’Automne 2017 en PACA

DIMANCHE 19 NOVEMBRE aux Jardins du Loup

  • Vous aimeriez valoriser vos déchets alimentaires et de jardin mais vous ne savez pas comment faire ? 
  • Vous avez déjà un composteur mais vous rencontrez des difficultés pour le faire fonctionner ? 
  • Vous aimeriez bien composter mais n’avez pas de jardin ?
  • Vous ne savez pas quoi faire de vos « déchets verts » ?
  • Vous souhaitez approfondir vos connaissances dans le compostage ou faire partager votre savoir-faire à votre entourage, dans votre quartier ? 

Retrouvons-nous aux Jardins du Loup pour tout savoir sur le compostage / lombricompostage en toute convivialité ! 

– 10h à 12h30 : apéro compost ; 

– 14h à 16h30 : lombri party 

Repas partagé / auberge espagnole au déjeuner 

Du nouveau pour la rentrée :-)

C’est l’automne !

Pour les Jardins du Loup, il s’annonce porteur de nouveautés :

  • le déménagement de la parcelle du Jardin Participatif qu’on nous prêtait sur celle d’à côté, mise à disposition de manière pérenne,
  • de nouveaux jardins partagés qui poussent (dont bientôt celui de Saint Martin Vésubie)…
  • de nouveaux projets, dont celui qui nous tenait à cœur depuis longtemps et que nous allons enfin pouvoir développer dès cet hiver grâce à l’ADEME et la Région PACA : une action sur 2 ans pour inciter les collectivités et les particuliers à valoriser in-situ leurs déchets verts, au lieu de les amener en déchetterie ou bien pire, de les brûler ! (Plus d’infos)
  • Les « jardins ouverts » du dimanche reviennent à partir du 8 octobre !
  • Nouveau aussi : bientôt les PERM’ATELIERS, des ateliers thématiques d’un ou deux jours autour de la permaculture et de ses applications sur le terrain.

Le matin, présentation de l’atelier, interactions, discussions autour du thème du jour (ou du week end) : par exemple réflexion autour du design, de la gestion de l’eau, les sources de fertilité pour un sol vivant… ou encore la créativité, le bien-être, le vivre-ensemble, l’éco-construction ou rénovation, … bref, les nombreuses et merveilleuses applications concrètes de la permaculture 😉 !

Concrètes car nous passerons ensuite à l’action en réalisant ensemble un « système » permacole qui restera sur le lieu. Par exemple la construction et l’implantation réfléchie d’un séchoir solaire, d’un système d’épuration d’eau, d’un four solaire, d’un poulailler ou d’un « tracteur à poules », la préparation des nouvelles parcelles de culture… C’est en pratiquant que l’on comprend !

Ces ateliers seront gratuits ou à prix libre en fonction des contenus (sauf pour les « extras » type repas ou hébergement sur les week-end) ;  le nombre de places étant limité, les adhérents seront prioritaires.

Consultez régulièrement l’agenda du site  pour être tenu au courant des dates.