Fabriquer son lombricomposteur

Je vous propose de fabriquer vous même un lombricomposteur aussi fonctionnel que ceux présents sur le marché pour un moindre coût ! A vos outils…

Matériel :

Les caisses à poissons sont normalement faites pour s’empiler facilement…

– 3 caisses à poissons en polystyrène (s’assurer qu’elles soient étanches)
– 1 morceau de grillage à maille carrée d’au moins 5 x 5 mm, genre grillage à garde manger
– un morceau de filet en fibre de verre (type moustiquaire),
– du fil de fer, une pince coupante
– 1 tournevis
– 1 cutter

Le principe est d’empiler 3 caisses l’une sur l’autre (1 caisse servant de réhausse) et d’en faciliter l’accès aux vers ; la 3ème récoltant le percolat, liquide issu de la transformation des déchets sous l’action des vers à compost.

1. Caisse du bas : récolte le « jus » PERCOLAT
doit être complètement étanche
2. Caisse du milieu : récolte du lombricompost mûr
3. Caisse du haut : déchets en cours de décomposition sous l’action des vers

Petite précision :
J’ai eu la chance de trouver de très grandes caisses à poissons avec couvercles. Leur grande capacité me permet de récolter beaucoup de lombricompost mais le poids en conséquence est important. J’ai donc choisi de garder les couvercles des caisses intermédiaires pour renforcer la structure…
(Avec des bacs plus petits, on peut simplifier le système  en perçant des trous dans les fonds des caisses 2 et 3.)


Caisse du haut :
 découpe du fond identique au couvercle : Garder une structure porteuse…
Pose du grillage à maille carrée. A l’aide d’une pince, tordez les extrémités du grillage de façon à les rentrer dans le polystyrène.


Fabriquez des agraffes géantes avec du fil de fer. Elles serviront à plaquer correctement le grillage à maille carrée contre la structure en polystyrène.


Agraffe en place


Et voilà, une caisse prête à l’emploi !


Caisse du milieu :
 seule différence avec la précédente, avant de fixer le grillage à maille carrée, on ajoute un morceau de filet en fibre de verre, plus fin, pour éviter que les vers ne passent vers le bac « percolat », ils risquent de s’y noyer…
Soyons humain !


On voit le grillage et le filet superposé !


TRÈS IMPORTANT :
Percez des trous sur le couvercle du haut ! D’un diamètre de 2-3 mm, pas plus…
Faites le aussi à bonne hauteur sur trois des 4 cotés de la caisse à percolat (le petit coté non troué sera celui par lequel vous verserez votre or liquide dans un récipient de récupération)… Un petit courant d’air apprécié par les habitants !


Et voilà un essaim de vers qu’un Tonton Lombri vous confiera en passant par le réseau lombricompost, Vous pouvez bien sûr les acheter sur internet… (12,50 E les 250 gr au mieux pour bouloter les déchets d’une personne !)
Préférez la première solution, c’est l’occasion de se rencontrer…

Bravo ! Vous allez transformer 100kg de déchets par an et par personne en fabuleux engrais naturel ! 🙂

 

Laisser un commentaire