VALORISATION mode d’emploi

BROYAGE, PAILLAGE et COMPOSTAGE : petit mode d’emploi :
LE BROYAGE :
C’est la base pour réduire le volume de ses tailles et préparer aux utilisations futures des résidus obtenus (paillis, compostage).
Des broyeurs performants sont proposés à partir de 500 €.
Electrique ou thermique, ça dépend de votre jardin… Et on peut l’acheter ou le louer en partage avec les voisins ! Si si, c’est possible 😉

Certaines collectivités proposent un service de broyage à domicile : renseignez-vous dans votre mairie.

 

En broyant des végétaux frais (coupés depuis moins d’un mois), on obtient du BRF (Bois Raméal Fragmenté). Très riche en éléments nutritifs, c’est une matière précieuse au jardin naturel : Placé en tas pour composter dans un coin du jardin ou déposé en couche mince sur le sol (sur 3 à 5 cm selon les saisons), il devient nourriture pour les organismes vivants du sol (vers, champignons, bactéries) et participent au travail et à l’enrichissement du sol.


Broyé sec, le broyat sera utilisé comme matière carbonée pour le compost ménager. On l’épandra aussi dans les allées ou aux pieds des arbres pour limiter les arrosages, protéger du ravinement des fortes pluies, réduire le désherbage…

Préférez si possible les mélanges d’essence et pas plus de 20% de résineux.
Au pire, ce broyat est privilégié sur les allées.

LE PAILLAGE :
C’est l’action de couvrir le sol au pied des végétaux : avec des feuilles mortes (éventuellement broyées), du broyat, de la paille (ou de la tonte de pelouse sèche).
La (quasi) totalité de nos déchets verts est valorisable en couverture de sol.

 

Un sol couvert c’est moins d’arrosage, moins d’adventices et un jardin en meilleure santé !


Pour plus de détails et devenir le roi du paillage, c’est là

LE COMPOSTAGE :


Le compostage des déchets verts tel que tontes de pelouse, feuilles mortes, brindilles, résidus de tailles d’arbustes,… peut se faire sur place chez vous, sans aucune nuisance.
Le broyat frais peut composter en tas, tout seul.
Le broyat sec, comme précisé au dessus, sera parfait pour équilibrer le mélange de votre compost ménager : 30% à 50% de broyat (ou feuilles mortes ou carton…), Sa structure faite de petits éclats favorise l’aération de votre compost. Une surveillance de l’humidité en été, et c’est la recette d’un compost réussi !

Le broyat est parfait pour apporter l’indispensable carbone à vos déchets frais de cuisine ou de jardin, plus azotés.

Merci la nature !

*********************************************************************************************

Des ateliers et formations pour apprendre à valoriser ses « déchets verts » :

Avec l’aide de l’Ademe et la Région PACA, Les Jardins du Loup lancent une campagne sur le Pays Grassois et le 06 pour changer notre regard sur les « déchets verts » et apprendre à les valoriser in-situ.

  • Nous accompagnons les collectivités des Alpes Maritimes dans la mise en place de solutions locales  de valorisation.
    Renseignements au 06 15 13 88 89
  • En 2018 et 2019,  Des ateliers et formations sont organisées  dans plusieurs villages pour vous apprendre à valoriser vos déchets verts et devenir des champions de l’art du broyage, paillage et compostage !

Consultez les dates et lieux des modules sur l’agenda